Un métier qui a du sens

Devenir aide-soignant, c’est faire le choix d’un métier passionnant et utile aux autres, au service de leur bien-être.

Un métier du bien-être

L’aide-soignant est intégré au sein d’une équipe de soin, rassemblant des professionnels des métiers sanitaires et médico-sociaux. Au côté de l’infirmier, il assure les activités quotidiennes de soins d’hygiène et de confort, indispensables au bien-être des personnes : repas, toilette, réfection des lits, transfert et installation des patients… Il peut également participer à l’organisation d’animations pour les patients des Ehpad, des centres de soin de suite et de rééducation.

Un métier de la santé

L’aide-soignant exerce un métier de santé. Il a un rôle d’observation essentiel : les constats cliniques qu’il réalise au fil des soins d’hygiène et de confort sont précieux pour l’infirmier et le médecin. Il est le plus à même d’alerter et de partager avec les autres membres de l’équipe médicale un changement d’état du patient, tant sur le plan moral que physique. Leurs observations permettent au médecin de se faire une idée plus nette de son état de santé.

Un métier social

Au-delà d’être un métier de la santé, la profession d’aide-soignant est aussi un métier du social. En effet, en plus de soins techniques, l’aide-soignant a un fort rôle relationnel, éducatif et préventif : 

  • relationnel, car il apporte une oreille attentive aux patients ou résidents. La toilette ou les repas par exemple sont de précieux moments d’échanges, des temps dédiés à chaque patient. Il fait partie intégrante du quotidien des personnes qu’il accompagne. Parmi les métiers du sanitaire et du social, il est l’un des professionnels le plus proche des patients. Il veille à leur bien-être, qu’il assure par sa patience, sa bienveillance et des attentions personnalisées en fonction des besoins particuliers de chacun. 

  • éducatif, car l’aide-soignant a aussi pour mission de conseiller aux personnes malades et à leur entourage les soins qu’ils doivent réaliser par eux-mêmes. Cette transmission de savoir-faire est essentielle et permet à ces personnes d’être autonomes. 

  • préventif, car en accompagnant les patients ou résidents dans leurs gestes de la vie quotidienne, il les aide à prévenir les risques ou à retrouver leur autonomie (ex : les chutes).

Ce métier qui combine santé et social est incontournable dans l’accompagnement et le soin des personnes. Profondément utile, c’est un métier du bien-être porteur indispensable et donc plein d’avenir.

Découvrez les témoignages de professionnels médico sociaux, fiers d’exercer un métier du bien-être, utile aux autres :

« Je fais ce métier pour aider les autres, pour apprendre d’eux et de moi-même. »

Madison, aide-soignante à la résidence Richebourg à Nantes

ARS-TEMOIGNAGE-KOKI-MATHIEU

« Mon métier c’est de l’aide à la personne, je me sens utile, je trouve du sens dans ce que je fais. C’est vital, le patient est soulagé. En retour je gagne en compétences et je me sens valorisé. »

Koffi Mathieu, aide-soignant à la Clinique du Parc à Nantes